La gamme des enduits de ciment KNAUF change de look

De nouveaux noms, de nouveaux emballages, une nouvelle apparence : la gamme des enduits de ciment KNAUF se refait une beauté, tout comme d’autres groupes de produits que le leader du marché souhaite repositionner. Avec les noms de MiXem et SupraCem, les produits dont le nom se compose des combinaisons bien connues de lettres et de chiffres se voient dotés d’une connotation plus contemporaine mais aussi d’un positionnement plus clair.

Parallèlement à l’évolution de l’habitat, les matériaux de construction s’adaptent en fonction des besoins du monde belge de la construction. Laurent Thijs, Product Manager chez Knauf : « Depuis des décennies déjà, les mortiers de ciment sont une référence sur chantier, tant pour le professionnel que pour le négociant en matériaux. Les produits sont bien connus mais il était temps qu’ils adoptent une nouvelle apparence pour être davantage en harmonie avec ce que Knauf représente aujourd’hui dans le domaine du développement, de la mise en œuvre, des efforts consentis pour l’environnement, etc. »

Un repositionnement plus clair donc pour les produits désormais répartis en enduits de base MiXem pour les cimentages conventionnels, et mortiers à valeur ajoutée SupraCem pour les systèmes de façades isolantes notamment. La combinaison de lettres et de chiffres qui a pu prêter à confusion a été délibérément abandonnée. Le changement de nom s’accompagne aussi d’une nouvelle mise en forme qui souligne visuellement la différence alors que la composition des mortiers reste inchangée.

Mise en évidence des atouts locaux

Avec la mention ‘local quality’ sur la face avant de l’emballage, Knauf veut souligner qu’il s’agit de spécialités destinées au marché belge qui tiennent compte des méthodes de travail des applicateurs locaux mais aussi du type de supports auxquels ces derniers sont confrontés dans nos contrées. Avec une attention particulière accordée aux besoins et à la facilité d’application.

« Pensez seulement à la diminution de poussière qui se forme lors du gâchage, une demande spéciale des utilisateurs pour laquelle nous avons développé une composition spécifique. Au fil des ans, nous avons aussi adapté la composition des produits pour nous conformer aux exigences des certifications et agréments techniques », ajoute Laurent Thijs. Dernier changement à souligner : le contenu des sacs est ramené de 40 ou 30 kg à 25 kg. Des sacs plus légers pour alléger le travail des utilisateurs.

Ce qui change :

- LUP 222 devient MiXem Light

- UP 210w devient MiXem Basic

- UP 310 devient MiXem Sub

- SM 700 devient SupraCem

- SM 700 PRO devient SupraCem PRO