Le Palais 12 – Le joyau du Heysel

Les grands travaux d’aménagement du Palais 12 constituent un élément central du projet NEO, dont l’objectif est de donner un nouvel élan au plateau du Heysel. L’ancien hall des expositions est aujourd’hui la plus grande salle de spectacle polyvalente de Bruxelles et est en mesure de rivaliser avec le Sportpaleis d’Anvers. Les cloisons légères de Knauf ont joué un rôle crucial dans le projet des architectes bruxellois d’Alliage.

La transformation de l’ancien hall des expositions en salle pouvant accueillir jusqu’à 18 000 personnes est avant tout un bijou de savoir-faire belge. Olivier Hendoux du cabinet d’architectes Alliage : « La vision autour de ce projet est difficile à résumer en une seule idée. En gros, nous avons fait d’une “simple” salle polyvalente une sorte d’instrument multifonctionnel. C’est un concept relativement nouveau. Mais cela amène naturellement un tas de nouvelles difficultés et de défis techniques. »

Les normes et les exigences en matière de résistance au feu, d’acoustique, de circulation des visiteurs, d’accessibilité, etc. diffèrent ainsi pour chaque configuration. Le tout doit être réuni dans un ensemble fluide, à l’image d’un couteau suisse.

Il s’agissait à nouveau d’un travail taillé sur mesure pour Knauf, intégré au projet par l’entrepreneur Verelst. « En raison de leurs versions différentes, les cloisons légères de Knauf ont pu être utilisées à plusieurs niveaux. Par exemple, alors que les parois ont été renforcées par des panneaux OSB à certains endroits afin de mieux résister au passage, des facteurs très différents entrent en jeu en ce qui concerne la résistance au feu aux 4 sorties des tribunes en béton les plus hautes. »

Knauf a réalisé toutes les études et tous les tests nécessaires en collaboration avec le bureau d’ingénieurs Delta. Ce qui s’est avéré être un autre atout de taille. « Car relever un défi technique, c’est une chose, mais respecter un délai, c’en est une autre : du début des travaux à la livraison, une année à peine s’est écoulée. Ce n’est possible que lorsque vous vous entendez très bien avec l’entrepreneur, les sous-traitants, les fournisseurs, etc. »