Nouveau site BMW Brussels : Knauf passe la vitesse supérieure !

« Pour travailler dans un timing serré, il faut bien choisir ses partenaires »

Un seul coup d’œil suffit pour le reconnaître. Le nouveau site de BMW Brussels est un projet d’envergure chiffré à 25 millions d’euros, un défi à la hauteur de FCM Architects, le bureau d’architectes belge désigné par le constructeur automobile, et de Knauf. Derrière ce projet, l’envie du groupe automobile est claire, comme nous l’explique l’architecte, Thierry Martin, de FCM : « Bruxelles est une des dix villes dans le monde où il est essentiel que le point de vente soit le plus représentatif possible de la marque ».

Le site de BMW à Evere, c’est 28 000 m2 dédiés à l’amour de la belle mécanique. C’est en juin 2014 que le nouveau site bruxellois du groupe a vu le jour après seulement 14 mois de travaux. Le complexe s’est doté de deux bâtiments neufs dédiés au showroom et au service après vente. Il compte également un parking pour les véhicules d’essai visible uniquement de l’intérieur et un bâtiment industriel rénové regroupant les voitures d’occasion, le showroom moto, le stock de voitures neuves ainsi que les ateliers et magasins. BMW Brussels s’implante gracieusement dans le paysage malgré son gabarit, notamment grâce à des espaces plus ouverts sur le monde extérieur et une collaboration renforcée avec les riverains. A l’intérieur, l’entreprise de parachèvement Jansen Finishings s’est associé à Knauf pour offrir un fini qui pourrait tenir plus d’une boutique que d’un bâtiment industriel.

Si BMW offre le plaisir de conduire, Knauf peut se targuer d’offrir des matériaux de qualité répondant aux exigences du constructeur. Le showroom a été habillé, pour une large part, avec des plaques de plâtre Horizon Board de Knauf. La plaque est pourvue de quatre bords amincis qui permettent une pose rapide et facilitent considérablement le jointoiement en vue d’une surface plane. Certains plafonds ont été revêtus de plaques perforées SoundDesign Cleaneo de type Quadrato. Celles-ci ne contribuent pas seulement à l’absorption acoustique dans des espaces aux surfaces lisses, ils interviennent également dans le ressenti architectural. Au niveau des cloisons de séparation, notamment pour les bureaux de vente, les architectes ont intégré des panneaux en laine de verre Acoustifit avec ECOSE Technology de Knauf Insulation. Thierry Martin précise : « Nous avons surtout apprécié la souplesse d’utilisation, le timing bien respecté du point de vue commercial et le fini. Durant le chantier aussi, « c’était un vrai gain de temps de travailler avec ces matériaux comme ils se posent à sec. » Le soin du détail est là. Il suffit de lever les yeux vers le plafond : Knauf a spécialement développé des îlots acoustiques autoportants.

Le travail réalisé ici par Jansen Finishings a valeur d’exemple. Depuis la rue ou dans les murs, l’œil est immédiatement séduit.